Jour 13 :

Avant de commencer le récit du jour, 2 petits infos que j’avais oublié de partager ! La première, c’est que si vous venez visiter Herceg Novi, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une ville pleine d’escaliers ! Au moins la visite des lieux vous assurera une musculature parfaite pour accompagner votre bronzage au retour de vacances 😉 blague à part, ces marches de la vieille ville sont marquantes à force !

Deuxième et dernier point : depuis le début de notre séjour, nous apprenons beaucoup de mots et expressions usuelles, et un de nos préférés (en dehors de « popodne » qui nous fait rire à chaque fois) est tomate, que l’on dit « paradajze », à prononcer « paradize », c’est pas beau ça ?

Pour revenir au périple, nous avons eu droit hier soir à une pleine lune se reflétant sur la mer au milieu de la baie de Kotor, c’était magnifique.

Et ce matin c’est parti pour Dubrovnik ! On nous a prévenues qu’il y aurait du monde et cela s’avère véridique : nous avons à peine traversé la frontière après un premier poste frontière, que nous voilà bloquées dans un bouchon qui ne bouge pas d’un pouce…. Le chauffeur parle même de « Katastrophe ». On attend. On prend notre mal en patience. On a froid sous la clim. On attend. Ça ne bouge pas. 45 minutes plus tard, le chauffeur passe la première, c’était en fait le passage de la deuxième douane, croate, où tous nos papiers d’identité seront scrutés un à un. Des bouchons de 3km de chaque côté, les douaniers se prélassent clop au bec dégageant une surpuissance sur les quidam que nous sommes assez énervante.

Enfin nous arrivons, et c’est parti pour le bain de foule !! A peine arrivées sous les remparts que les tours « Game of thrones » fleurissent partout : tours à pied, tasses, figurines, décapsuleurs… C’est fou 🙂 autre chose nous frappe : la beauté de la ville, sa luminosité sur le marbre blanc, les toits rouges, c’est vrai que cette cité vaut le détour. Nous flânons, déambulons au hasard des rues et ruelles avec plaisir pendant plusieurs heures. C’est bondé mais il reste quelques rues un peu moins fréquentées qui laissent place au calme.

En début d’après-midi, baignade sous les remparts pour refroidir tout ça 🙂 ça fait du bien. Nous n’avons pas nos serviettes alors nous bronzons et séchons debout, pas banal n’est ce pas ? Nous revoyons des boutiques Game of Thrones, le merchandising est bien huilé. L’envie d’un café glacé nous reprend et c’est dans un bar surplombant la vieille ville et la mer que nous élirons domicile. J’ai l’impression d’être millionnaire dans ce décor de rêve, jusqu’au moment où un mélange pré-mélangé arrive dans des gobelets en plastique… Tant pis ! La vue est sublime, la mer à perte de vue. La balade continue, et la grande amie des bêtes qu’est Manon rencontrera un animal inattendu : le perroquet ! Entre les vaches, les chiens, les chats, les chevaux et les vaches, nous allons avoir un joli bestiaire !

Puis viennent les remparts, chers mais dont la vue vaut largement le coup !! Nous y verrons le soleil se coucher sur les toits oranges, la mer et les palmiers, pas dégueulasse !! Il faut bien redescendre après tout cela, et nous avons encore 21 kuna à dépenser. Un resto italien fera l’affaire, et là surprise, le serveur nous dit de garder notre argent et nous offre une rakja et deux grands verres d’eau ! Allez hop, elle est très bonne en plus. Nous lui laisserons les 3€ (21 kuna) qui seront mieux dans sa poche qu’accrochérs sous un mur.

Au retour, c’est la merde, il fait 18 degrés dans le bus, on se pèle !! Et rebelotte pour les bouchons aux douanes dans le bus polaire. En tous cas il est vrai que cette ville vaut largement le détour.

Retour à 22h donc râté pour les moules avec nos amis mais pas pour nous !! 🙂