Aujourd’hui, grasse matinée, bien grasse même car j’ai dormi 11h ! Ça fait du bien. Puis j’ai regardé les actualités et réseaux sociaux en prenant mon petit-déjeuner. Entre la récupération par le FN, les atteintes aux lieux de cultes musulmans et les autres nouvelles du monde avec la menace coréenne d’une avalanche de missiles sur les USA, waouw… Et les réseaux sociaux.. Ils représentent un vivier puissant avec un gros élan de solidarité, les débats se soulèvent et pour une fois on voit tout le monde y prendre part, pour le meilleur et pour le pire. C’est bien que tout un chacun essaie de tirer des leçons, de comprendre et de communiquer sur le sujet, mais quand on voit l’ampleur des théories du complot et autres interprétations douteuses, ça fait froid dans le dos. Que fait-il faire pour éviter qu’avec leurs actes barbares, ces terroristes gagnent et fassent regner la terreur ? Parler, écrire, lire et s’engager mais surtout s’interroger sur le fond et ne pas s’arrêter à la forme, comme ça en arrange plus d’un….

Trèves de bavardages, qui n’ont peut-être pas lieu d’être ici.. Je ne sais pas, en tous cas cela fait partie de mes états d’âmes et comme je les partage avec vous au quotidien… Bref. Apres la grasse mat’ direction le marché central et le mall juste à côté ensuite, avec une vue imprenable sur la ville depuis le 8eme étage. Le marché, outre sa belle architecture art déco, contient des shops similaires à ceux que j’ai pu voir jusqu’à maintenant. Mais il y a quand même une atmosphère sympa et toujours beaucoup de couleurs, entre fruits, légumes, viandes, poussons, robes et bijoux.

Au coeur du marché central

Au coeur du marché central

Extérieur

Extérieur

-M6_ZUxl6mBPFyy27bu45Nt8Kzf1NZ6-48p_QD998EE

Vient ensuite le fameux mall, où les odeurs et couleurs sont absentes, mais où il y a la clil et… Un immense supermarché (!!) dans lequel je passerai une heure, sans oublier aucun rayon 🙂 mélange de produits occidentaux (ferrero rocher, shampoings elseve, always qui là bas s’appelle freshelle) et de produits asiatiques issus de Chine, de Thailande et d’ici. Je suis deg je n’ai pas retrouvé mes gateaux en moquette verte que j’aurais dû acheter pour vous les faire goûter !! Hihi

Vue sur la ville

Vue sur la ville

Vue du marché

Vue du marché

Retour à l’hôtel pour poser les bouteilles d’eau. Il est déjà 14h30, et le palais royal ferme à 17h. J’opte alors pour une visite plus glauque mais très instructive et intéressante, l’ancien camp tristement célèbre des khmers rouges, S-21. Ancien camp de détention et de torture, où 20’000 personnes ont perdu la vie. Visite des lieux, témoignages de prisonniers (forcés pour la plupart mais aussi le récit d’un des 7 survivants), expo photo, et une expo très intéressante de témoignages de 2002 : certains issus d’anciens soldats khmers rouges embrigadés à l’adolescence, où la question de la responssbilité et du libre arbitre se pose clairement, avec une photo d’eux au présent, je repense beaucoup aux textes d’Anna Arendt, sur le choix et la responsabilité, mais je pense aussi aux points communs qu’ont TOUTES les civilisations, la guerre et la barbarie. C’est fou… L’endroit est en tous cas chargé d’émotion et d’histoire et le parcours proposé au visiteur bien foutu. Et je remarque que parmi les photos de Pol Pot, chef des khmers rouges, certaines se sont vu rajoutees au stylo des moustaches nazies et d’autres ont carrement le visage effacé. Quand on pense que cela a duré jusqu’en 1979…

Suite à cela, je repars en tuktuk et j’ai encore l’occasion de discuter longuement, ce qui confirme la mésentente qu’il y a entre le Cambodge et le Vietnam, aux niveaux politique et économique.

Je ne rentre pas à l’hôtel mais pars me balader non loin de là, au monument de l’indépendance, du palais du gouverneur (énorme), au milieu d’une grande esplanade où plein de gens se réunissent pour jouer à un badminton sans raquette, avec les pieds, ou papoter.

sc0COeA0SWQwdK02P6fKEwmJaxn1Xovi9oxa4wK1Clo

Monument de l'indépendance

Monument de l’indépendance

0B1VH69H3r59ohb3AqL4NraEzYbWphtxBMNdwdyfBJM

Le camion de mes rêves, il y en a partout ici !!

Le camion de mes rêves, il y en a partout ici !!

Monument Cambodge - vietnam...

Monument Cambodge – vietnam…

Un vieux type m’aborde et me demande si je travaille là (???), il me raconte n’importe quoi et semble être le genre de vieux mythomane relou que j’évite au quotidien. Je prétexte alors un rendez-vous et me tire d’affaire. Mais je ne croyais pas si bien dire. A peine assise sur un banc à ne rien faire d’autre qu’à contempler autour de moi, une jeune fille vient s’asseoir à côté de moi. Nous parlons un peu et à peine ai-je dit que j’étais française, qu’elle m’assaille d’une avalanche de questions : est-ce que je connais Lyon, est-ce que c’est dangereux, pourquoi des attentats… Car sa soeur part habiter à lyon pour les deux prochaines années. Elle veut que je rencontre sa soeur pour lui parler et m’invite à monter sur sa moto et à venir chez sa grand-mère. Prudente ou trouillarde, je ne veux pas et propose plutot qu’on se voit dans un bistrot à côté de mon hôtel si elle y tient vraiment. Du coup j’ai rendez-vous dans une demi-heure avec elle. C’est dommage, je loupe peut-être quelque chose, mais bon.. Tant pis. La suite au prochain numéro !

PS: j’ai ajouté les photos à l’article d’hier 🙂 et un grand merci pour vos commentaires, ca me réchauffe le coeur et me fait très plaisir !!!