Thessalonique, ville qui m’etait encore totalement inconnue il y a encore un mois.. et pourtant ! J’apprecie beaucoup cet endroit, et apres les aventures de la veille, la ville avait deja un cote providentiel. Mais ce cote agreable s’est confirme aujourd’hui lors de mes visites et flaneries. Deja, eau chaude et douche, puis cafe et petits gateaux a l’hotel pour tout le monde, on commence bien la journee. Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus au fait. 

Jacky est pret a partir !

Jacky est pret a partir !

la rue Olympou !

la rue Olympou !

Le type de l’hotel est tres sympa et me donne un plan en discutant avec moi des differents endroits interessants a visiter. Il y a un musee de la photo, dans le quartier industriel pres du port. Genial !!! C’est a l’oppose du quartier historique et touristique, ce qui m’est completement egal. Ce matin la premiere chose que j’ai faite c’est foncer voir la mer.. haaa ca fait du bien ! Cette ville me plait : il y a des palmiers, encore des feuilles aux arbres, la mer, de grandes rues et un port , une sorte de mini Hambourg avec plein de grandes grues en metal, j’adore. Les rues sont organisees de maniere tres geometrique, partout des immeubles reguliers d’environ 6 a 8 etages, des grands boulevards et au milieu de tout cela, un amoncellement de petites rues. Ce qui est etonnant, ce sont les monuments. Des eglises romanes pour la plupart, ayant remplace les moquees, sont implantees partout dans la ville au beau milieu des immeubles et restaurants. Du vieux dans le neuf !

Des ce matin, la ville etait animee, un marche couvert sur le chemin entre mon hotel et la mer m’a permis de sentir la bonne odeur du poisson et surtout de me balader dans une ville pleine de vie. Non loin de la, une petite manifestation ambiancee par de l’accordeon et des chanteurs amateurs. Curieuse, je demande a une dame de quoi il s’agit. Elle m’explique aue ce sont des retraites qui, chaque anne jusqu’alors beneficaient d’un cadeau de noel en plus de leur pension. Mais crise oblige, celui-ci n’est plus. Aussi, luttent-ils (vainement ?) pour tenter de le recuperer.

Ensuite, direction le port, les grues, et le musee de la photographie. Le musee est aussi beau qu’il est petit, ce qui ne m’a pas empechee d’y rester 2h. Des photographes grecs y sont exposes et propsent des travuax socilogiaues passionnants. D’ailleurs, une biennale de la photo est organisee tous ans ici en septembre. Decidement cette ville est faite pour moi !

Voici quelques liens sur les artistes qui m’ont le plus touchee :

  • Dara Mc Grath travaillant sur les frontieres europeennes
  • Andros Efsthatiou sur un projet d’aeroport abandonne
  • Theodoros Zafeirpoulos sur un projet fou de photo studio avec des etudiants, superbe resultat photographique. Les photos etant presentees decoupees en environ 5 a 6 lamelles regulieres chacune, ce qui donne un effet encore plus etonnant a son travail.
camera

musee du cinema

photo

musee de la photo

Il y en a d’autres mais je vous les montrerai quand je maitriserai mieux le clavier 🙂

Bref, a la suite de cela, un petit bistrot parmi les nombreux et chaleureux bistrots que compte la ville, pour un petit cafe. Dans la ville, on ne compte plus le nombre de magasins de chaussures, c’est hallucinant il y en a partout ! Viennent en seconde position les magasins pour animaux. D’ailleurs je me suis fait offrir une paire de lacets gentiment par un vendeur a qui je demandais simplement le prix. Quand je vous dis que cette ville est sympa ?!

Vient ensuite une seconde manif, cette fois-ci il s’agit d’etudiants et syndicats qui soutiennent un etudiant en greve de la faim pour avoir le droit de reprendre ses etudes. L’etudiant en question est un anarchiste qui q ete arrete pour vol ou trafic d’armes et emprisonne. Toutefois, son empironnement me lui ote en theorie pas le droit de poursuivre ses etudes, chose que l’etat n’a finalement pas permis. De ce fait il a entame une greve de la faim et ces etudiqnts, nombreux le soutiennent.

la manif des etudiants

la manif des etudiants

Apres cela, j’ai faim, comme d’habitude, et me paie un maxi sandwich a 1.80 euro qui fera egalement office de repas du soir. c’est une maniere comme une autre de compenser le prix du taxi d’hier soir… puis direction le quartier touristique ou je passe devant de nombreuses eglises, puis jusqu’a la tour blanche, egalement appelee tour du sang car elle servit de prison et fit l’objet de nombreux massacres au XIXeme siecle. Tres belle tour avec vue sur la mer et le coucher de soleil. Jacky sort de son trou pour faire LA photo touristique puis dans le magasin de souvenirs d’en face ou il s’acoquine avec des dieux grecs.

Bref, belle et tranquille journee, pile ce qui’il me fallait. Je prends mon temps, flane et resquatte un bistrot. Celui-la meme qui m’avait recueillie la veille avec mon gros sac sous la pluie pour m’expliquer mon chemin. Je me sens comme chez moi ici. Du coup le recit doit etre un peu plus chiant non ? 😉

Voila, demain je ne sais toujours pas si je reste ou si je prends un bus. Ce qui est quasi sur, c’est lq prochaine destination > les Meteores, magiques monasteres perches sur des collines calcaires pointues, apparemment plus majestueux que Melnik et ses pyrqmides, enfin je l’espere.

Bonne nuit !

Photo 10-12-2014 13 21 20